Écoutez cet article

Le mythe entretenu longtemps par l’UDPS est tombé. La gouvernance Tshisekedi a révélé le contraire des attentes. Face à cette situation, Ensemble pour la République se présente comme la véritable alternative, tranche Laurent Onyemba.

Bientôt, quatre ans à la tête de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi semble avoir déçu la population. Pour le secrétaire national en charge de la Communication et des relations avec les médias du parti de Moïse Katumbi , les politiques publiques actuelles ont démonté leurs limites.

Onyemba appelle vivement à « la deuxième alternance pour un développement intégral » du pays. Il est convaincu que sa famille politique va remporter les élections de 2023 à tous les nouveaux. Élu président de la République, souligne-t-il, Moïse Katumbi va faire de la paix au Kivu et en Ituri sa priorité. « L’insécurité dans l’Est de notre pays préoccupe au plus haut point le président de notre parti », a-t-il dit.

« Jamais un parti politique n’a eu autant de membres. Les échos de l’équipe déployée pour le besoin de la cause sont très favorables. Vivement 2023. Avec Moïse Katumbi, la victoire est indiscutable », a assuré le patron de la communication d’Ensemble de la République.

Avec Félix Tshisekedi, « la situation sociale devient insupportable. Il est triste de voir les colonnes de Congolais devant les chambres froides, les stations d’essence, les aéroports, les arrêts », a déploré Onyemba qui confirme qu’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi devient la seule solution pour le développement de la RDC.

Ouragan

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici