Ecoutez cet article

Le financement des élections de 2023 fait débat dans le pays. Lors d’un petit-déjeuner des médias organisé ce lundi 14 février 2022 par la Primature, le chef du gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde est revenu sur la question.

« Pour l’exercice 2022, la CENI nous a proposé un budget de 640 millions de dollars américains. Pour nous, elle devrait nous amener un budget réaliste », a-t-il souligné à une question de la presse.

Et de poursuivre, « nous discutons de la rationalisation des dépenses des élections, parce que c’est le quatrième cycle électoral dans notre pays. Ces discussions sont en train d’aboutir ».

Lors d’une émission sur les antennes de Top Congo la semaine dernière, Denis Kadima avait souligné qu’aucun décaissement n’a été effectué jusque-là pour le compte de la CENI àlors que le temps avance.

Pour Sama Lukonde, il y a une provision de 100 millions de dollars disponibles depuis 2021. En 2022, le gouvernement a injecté 250 millions de dollars dans le cadre d’exécution de la loi de finances 2022. « Des discussions avec la CENI consistent à aplanir les divergences pour que nous ayons un budget réaliste et la confiance de tous dans ce processus électoral », a-t-il précisé.

Pour rappel, le cycle électoral de 2016-2019 a coûté à l’Etat environ 1 milliards de dollars. Un budget décrié par tous les acteurs engagés. Visiblement le chef du gouvernement voudrais que les choses changent, pour n’est pas Asphyxié les caisses de l’Etat.

24H Congo

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici