Ecoutez cet article

Le président de la République et autorité morale de la majorité présidentielle, Joseph Kabila a rencontré, ce jeudi 15 mars 2018, le patriarche, Antoine Gizenga, Secrétaire général du Parti lumumbiste unifié (Palu) dans sa résidence à Mont-Fleury. Rien n’a filtré sur cette rencontre.

Toutefois, selon certaines indiscrétions, le chef de l’État tente de sauver l’alliance conclue depuis 2006 avec le Palu.

Le secrétaire permanent du Palu, Lugi Gizenga, avait récemment annoncé officiellement la fin de l’alliance avec la majorité présidentielle. Lugi Gizenga et son adjoint, Adolphe Muzito, ont entamé des consultations avec l’UNC, le MLC et bientôt l’UDPS pour une former une coalition électorale.

Dans un communiqué rendu public, Lugi Gizenga a également annoncé le retrait, dans les tout prochains jours, des délégués du Palu dans les institutions. Une décision contestée par certains membres du Palu qui sont dans le gouvernement notamment le ministre des mines Martin Kabwelulu.

Les précités, qui s’opposent à la rupture de l’alliance conclu entre le Palu et la majorité présidentielle, sont allés à la rencontre de leur autorité morale aussitôt après le passage du président de la République. c’est ainsi que Martin Kabwelulu, intervenant sur la radio Top Congo, a demandé à Antoine Gizenga de suspendre Lugi Gizenga et Adolphe Muzito, partisans du divorce Palu – majorité présidentielle.

Le dernier mot revient donc à l’autorité morale du Palu, Antoine Gizenga.

MCN TEAM

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici