Ecoutez cet article

En RDC, depuis le dépôt de la proposition loi de Noël Tshiani au bureau de l’Assemblée nationale par le député national, Nsingi Pululu, les violons ne s’accordent pas au sein de l’Union Sacrée de la Nation. Le camp Katumbi et celui de Tshisekedi sont en contradiction sans précédente à propos de cette loi qui vise à verrouiller l’accès à certains postes de responsabilités dont principalement la Présidence de la République.

Moïse Katumbi n’étant pas congolais de père et de mère, il ne pourrait vraisemblablement pas être candidat à Présidence de la République en 2023. Une proposition de loi qui met en mal les intérêts d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi. À cela il faut ajouter l’arrestation ainsi que la condamnation à deux ans de prison de Jacky Ndala, coordonnateur de la ligue de jeunes du parti de Moïse Katumbi.

En effet, à l’égard de la bataille qui se livre entre les deux camps, le divorce serait inévitable surtout si la proposition de loi parvenait à être examinée à la chambre basse du parlement et une possible coalition entre Katumbi et Kabila serait en gestation pour déjouer les manœuvres du régime actuel.

Sachez également que hormis la coalition se prépare entre Katumbi et Kabila, Vital Kamerhe serait également associé à cette démarche.

Eunice Ngoya
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici