Ecoutez cet article

Au cours d’une réunion convoquée jeudi à Kinshasa sur ordre de son Président Vital Kamerhe, l’Union pour la nation Congolaise(UNC) a largement commenté la situation sécuritaire au pays, dont l’état de siège décrété par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri, depuis le mois de mai dernier.

Dans son communiqué final produit à l’issue de cette rencontre, le parti politique cher à Vital Kamerhe a salué la décision décrétant l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri ainsi que les efforts de l’armée nationale appuyée par la MONUSCO.

Cependant, le parti rouge blanc constate avec amertume la recrudescence de la violence dans cette partie de la République entrainant plusieurs pertes en vies humaines et ce, malgré l’instauration de l’état de siège susmentionné.

De ce qui précède, la Direction Politique Nationale du parti propose au Gouvernement de procéder urgemment à une évaluation de l’état de siège, afin de s’en assurer l’efficacité et l’implication des toutes les forces vives des provinces concernées, ainsi que celles des acteurs majeurs de la société civile et des partis politiques.

D’après l’UNC, cette évaluation permettra au Gouvernement d’apprécier le niveau de réalisation des objectifs escomptés, et le cas échéant d’envisager des mesures correctives pour le renforcement de la paix, de la sécurité et de l’autorité de l’État, éléments essentiels pour amorcer la mise en place d’un programme visant à réaliser un véritable plan de stabilisation économique et sociale, en vue de l’amélioration des conditions des vies des populations vivant dans cette partie du pays.

Ivan Honoré
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici