Ecoutez cet article

Accusé de détournement de fonds destinés à la lutte contre la covid-19, l’ancien ministre de la Santé publique, hygiène et prévention, Eteni Longondo, a comparu le mardi 31 août 2021, en chambre de conseil devant le tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe où il a sollicité sa mise en liberté provisoire.

À en croire Me Hugues Pulusi, un des avocats du présumé, et le Me Benjamin Ndjoli, Eteni Longondo a bel et bien prouvé son innocence, pièces à l’appui.

« Notre client a clamé son innocence, nous avons présenté les pièces justificatives que réclamaient les juges et il n’y a pas d’indice sérieux de culpabilité à l’encontre de Monsieur Eteni », a fait savoir Me Pulusi Hugues.

À cet effet, après avoir pris l’affaire en délibéré, le tribunal de Paix Ngaliema devra se prononcer dans 48 heures conformément à la loi.

Notons que c’est depuis le vendredi 27 août qu’Eteni Longondo a été conduit à la prison centrale de Makala après plusieurs heures d’audition au Parquet général près la Cour de cassation.

Kevin Muteba
Objectif-infos

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici