Ecoutez cet article

C’est la fin de saison la plus agitée que connaisse le football congolais. Le championnat national est loin, alors très loin de rendre son verdict, pourtant déjà très au-delà des limites temporelles réglementairement définies pour sa fin. L’AS VClub ne pourra donc pas être Champion de cette édition alors que tout semblait l’indiquer. Punis sévèrement par la FECOFA, les Dauphins Noirs devront compter sur une bonne équipe de Maniema Union, battant le TP Mazembe le 27 juin prochain, à Kindu, pour espérer le sacre. Ils devront évidemment avoir battu Lubumbashi Sports en amont.

C’était le scénario le moins envisageable de tous. La FECOFA est entrée en danse et a tout bouleversé. Pas que VClub mais toute la fin du championnat, voire toute une saison. Le règlement est sacré certes, il faut le dire, et bien le dire. Ce qui s’est passé dans les dernières décisions de la Fédération, les derniers jours de Constant Omari, cachent une grande ambiguïté. L’AS Vita Club perd trois matchs par forfait, pour une cause qui paraît bien réelle d’un point de vue réglementaire. Seulement, les contours du dossier Zoa Matutala, sont prolixes, touts aussi diffus… Le secrétariat de Vita Club aurait écrit et obtenu de la FECOFA une autorisation d’aligner le joueur. C’est l’argument avancé par le club de la capitale depuis le début de cette saga. Comment alors la Fédé a-t-elle pu se retourner contre les Moscovites ? Personne ne le sait.

AS Dauphin Noir, un autre K

Pire en cette fin de saison, l’AS Dauphin Noir est également tombée sous la table de la Fédération. Frappé d’un forfait sur son match vigoureusement remporté contre le TP Mazembe à Goma, le club du Nord Kivu, crie à l’injustice. La presse de la ville touristique dit ne pas comprendre à quoi tient la décision de l’instance faîtière du foot congolais contre Dauphin Noir et en faveur du TP Mazembe…

En effet, le TP Mazembe s’est plaint sur le fait que le club de Goma l’a affronté sans avoir au préalable payé une amende financière lui infligée par la Linafoot quelques jours avant la rencontre. Dans la foulée, Dauphin Noir a pu prouver qu’une partie du montant d’amende a été versée. Situation atténuante qui avait amené la Linafoot à ne pas sanctionner le club entraîné de John Birindwa. Plus d’un club joue cette compétition sans avoir réglé toutes ses pénalités. Cela paraîtrait que la Linafoot frappe Dauphin Noir juste pour ça. Les Corbeaux insatisfaits du verdict de l’organisateur du championnat, sont allés en appel à la FECOFA et obtenu gain de cause dans quasiment tous les dossiers sauf celui du classico.

Des zones d’ombre épaisses

Comment la FECOFA a-t-elle pu frapper d’un forfait un club dispensé par la Linafoot, elle qui avait infligé l’amende et ayant par la suite considéré que, le club de Goma méritait mieux qu’une nouvelle sanction, après avoir manifesté la bonne volonté de payer ne serait-ce qu’une partie ? Limite cocasse. La théorie du complot refait alors surface. Constant Omari a-t-il prémédité, ou bien préparé tout ce qui est arrivé avant son départ, pour faire plaisir au TP Mazembe, club dont on lui reproche une proximité parfois dérangeante ? Nul ne peut l’affirmer avec certitude. Le retournement de situation est inédit, rarement vécu.

Le TP Mazembe semblait au courant de tout, avant même la série des décisions. Le club de Lubumbashi a précédemment mentionné sur son site, qu’il était toujours en vie dans la course au titre , pourtant 10 points le séparaient de l’AS VClub à une journée de la fin du championnat. Prémonition ou optimisme ?

Du feu laissé à la Linafoot par l’homme moderne

Constant Omari serait selon toute vraisemblance, auteur intellectuel de ces décisions contre VClub et son club satellite (AS DN). VClub peut-être coupable, mais le timing de ses sanctions associées à celle de Dauphin Noir, le tout au concours de la résurrection du TP Mazembe, intriguent. De plus, après cela, l’homme moderne a décidé de partir de la la FECOFA, ayant suspendu quasiment toute l’administration de VClub, l’empêchant ainsi d’entrevoir les voies de recours. À Goma, l’on crie à l’injustice. L’AS Dauphin Noir se réserve le droit d’attaquer en justice les décisions de la FECOFA, et l’institution elle-même.

Pendant ce temps, VClub ne voudrait pas jouer son dernier du championnat contre Lubumbashi Sport, attendant de faire le forcing jusqu’aux instances supérieures, dans le but d’être rétabli dans ses droits. Lupopo voudrait aussi obtenir trois points par forfait sur l’AS Dauphin Noir, s’en tenant à la décision de la FECOFA sanctionnant le représentant du Nord Kivu dans le championnat national. Le même Dauphin Noir qui a perdu par forfait contre le TP Mazembe, a gagné en même contre l’AS VClub, il paraît pourtant que l’argent d’amende attendu par la Linafoot n’avait encore été payé par ce club. Totale cacophonie. Constant Omari lui est parti, et la Linafoot va devoir gérer tout ça.

Isaac B’ampendee/Footrdc

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici