Ecoutez cet article

Les Kinois ont bravé le couvre-feu vendredi 25 décembre dans les terrasses et buvettes de la ville de Kinshasa, à l’occasion de la fête de la nativité de Noël. Si dans la matinée, la journée était morose, plusieurs débits des boissons ont continué à servir après 21 heures, heure du début de cette mesure.

A 21 heure 30’, dans la commune de Kasa-Vubu. Toutes les terrasses et buvettes sont prises d’assaut par les kinois, au point d’oublier le couvre-feu sanitaire.

Emporté par la musique, ce Kinois reconnait la nécessité de cette mesure mais, dit-il, dans toute fête il y a toujours une dose de débordement.

Justin Kisasa, un autre Kinois, lui plaide, par contre, pour un assouplissement de cette mesure pendant cette période.

Dans la commune de Lingwala, plus précisément au croisement des avenues Nyangwe et Mushie, les festivités se sont interrompues autour de 23 heures après l’intervention de la Police nationale congolaise (PNC).

Radio Okapi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici