Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, n’a pas pris acte de la marche projetée ce vendredi 7 août 2020 par l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) dans la capitale de la République Démocratique du Congo.

Selon l’autorité urbaine, cette marche, qui a pour but d’exiger l’acquittement du directeur de cabinet du chef de l’État Vital Kamerhe, risque d’entraîner une contamination massive de la covid-19.

“Tout en louant le mérite de votre démarche, je ne se saurai prendre acte de votre activité qui, au regard des restrictions édictées par l’OMS et les autorités du pays, est susceptible d’entraîner une contamination massive de la covid-19”, a écrit Gentiny Ngobila dans sa correspondance de ce jeudi 6 août adressée au au secrétaire général a.i de l’UNC.

Il sied de rappeler que le procès en appel de Vital Kamerhe, condamné à 20 ans des travaux forcés pour détournement de deniers publics dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du président Tshisekedi, aura lieu ce même vendredi.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici