Ecoutez cet article

Après la levée des immunités parlementaires du sénateur Augustin Matata Ponyo par le bureau du Sénat réuni ce lundi 05 juillet, autorisant ainsi au procureur général près la Cour constitutionnelle d’engager les poursuites contre cet ancien Premier ministre, un tollé de réaction est suscité au sein de l’opinion publique. La sénatrice Francine MUYUMBA se dit indigner de cette décision.

« RDC, en ces temps troubles, j’adresse mes encouragements à l’Honorable Mapon Matata qui fait l’objet d’un acharnement. On use de stratagèmes injustes pour le trainer dans la boue. Le Congo mérite mieux. Le destin c’est Dieu » a-t-elle décrié dans un tweet, avant de se poser différentes questions « Mapon Matata est-il le seul Premier Ministre à avoir géré le Gouvernent du Congo dans le passé? Y-a-t-il moyen d’investiguer l’un après l’autre dans plusieurs dossiers qui ont ruiné le développement du pays ? »

Cette ancienne présidente de l’union panafricaine de la jeunesse explique par ailleurs que « L’objectif est connu » dans cette affaire et que « les congolais ont besoin du développement. »

Rappelons que l’ancien premier ministre MATATA PONYO MAPON Augustin est de nouveau poursuivi par la justice dans l’affaire de dédommagement des commerçants étrangers en 1973 et 1974, victimes des mesures de zaïrianisation.

Selon la lettre du procureur déposé au Sénat depuis le 24 juin dernier, Augustin Matata Ponyo, alors Premier ministre avait ordonné le décaissement de plus de 110 millions de dollars et près de 28 millions de dollars entre 2012 et 2013.

Micheline Nzinga
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici