Écoutez cet article

72 heures après l’arrêt de la Haute Cour militaire de Kinshasa, autorisant sa mise en liberté provisoire, François Beya a été évacué le vendredi 19 août, vers la France pour des soins appropriés.

D’après certaines indiscrétions, François Beya aurait pris la direction du pays d’Emmanuel Macron via un jet affrété par le Président du Congo Denis Sassou Nguesso, pour enfin recevoir des soins appropriés vu son état de santé jugé dégradant.

Cette nouvelle va davantage soulager sa famille biologique et ses avocats qui ont pesé de tout leurs poids afin que celui qu’on appelle affectueusement « Fantômas », puisse bénéficier d’une liberté provisoire auprès des juges de ladite Cour.

Murphy Fika
Objectif-infos

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici