Écoutez cet article

L’archevêque de Kinshasa Fridolin Ambongo a affirmé ce mercredi 7 novembre 2018, que la population de la République Démocratique du Congo, a besoin d’une nouvelle classe politique.

L’archevêque de Kinshasa l’a dit en répondant à une question lui posée sur la déclaration faite par Laurent Monsengwo il y a quelques mois (que les médiocres dégagent).

« Je comprends qu’est-ce que le cardinal Laurent Monsengwo avait voulu dire. Sans toutefois revenir sur cette expression, la réalité est que le peuple congolais a besoin d’une nouvelle classe politique qui lui ouvre de nouveaux horizons », a-t-il déclaré.

Le successeur du cardinal Mosengwo a laissé entendre que son arrivée à Kinshasa ne va pas changer sa personne.

Le 1er novembre dernier, F. Ambongo a été élevé par le Pape François aux fonctions d’archevêque de Kinshasa et succédé ainsi au cardinal Laurent Monsengwo Pasinya.

Bien avant, soit le 6 février 2018, il avait déjà été nommé archevêque coadjuteur de l’Archidiocèse de Kinshasa.

Jephté Kitsita

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici