Écoutez cet article

La police a fait usage de gaz lacrymogène pour tenter de disperser la foule qui accompagne Jean-Pierre Bemba depuis l’aéroport international de Ndjili où il a atterri ce matin.

“La police veut qu’on accélère la vitesse du cortège mais la population est en train de refuser. On a lancé une grenade lacrymogène. La foule immense est toujours là, on ne sait pas amener Bemba à vive allure. Le cortège s’est arrêté, on n’avance plus. La foule veut accompagner Bemba sur le boulevard Lumumba jusqu’à Ndjili, quartier 1”, a dit Fonseca Mansianga, reporter d’actualite.cd.

“Il y a cinq véhicules anti-émeutes. Un devant, quatre derrière. La jeep de Bemba est entourée de cinq véhicules de la police”, a-t-il ajouté.

Près d’une heure après avoir quitté l’aéroport de Ndjili, le cortège n’avance pas.

“Le cortège n’a fait que 500 mètres, jusque-là nous n’avons pas encore dépassé l’enclos de l’aéroport”, a, pour sa part, précisé Christine Tshibuyi, une autre reporter d’actualite.cd.

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici