Ecoutez cet article

Dans une parade animée au stade Afia à Goma ce mercredi 25 mai 2022, le commissaire provincial de la police au Nord-Kivu, le Général Aba Van Ang a appelé la population de Goma à une forte mobilisation pour barrer la route à ceux qui veulent déstabiliser la ville.

Citant expressément les rebelles du M23 qui ont attaqué concomitamment plusieurs positions de l’armée dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo mardi et mercredi au nord de la ville de Goma, le commissaire divisionnaire adjoint de la police au Nord-Kivu a demandé à la population de Goma de prendre des dispositions pour protéger la ville en cas de péril en se procurant chacun « d’une machette ».

« Notre pays est attaqué (…) Que chacun se procure d’une machette ou d’un outil qui peut tuer quelqu’un, que cette guerre devienne populaire, (…) Comme ça on verra s’ils sauront tuer toute la population. On doit protéger notre ville », a-t-il lancé dans cette parade.

Aux policiers, il a recommandé le port obligatoire d’armes à feu en cette période et à ceux-là qui n’en ont pas encore, il les a recommandés « de s’en procurer au magasin de la police ».

« Que chaque policier porte son arme partout où il est en cette période. N’ayez pas peur, continuez à sécuriser la population. Ils sont mal habitués à blaguer avec la ville de Goma, cette fois-ci nous ne les laisserons pas faire (…) », a&t-il poursuivi.

Des affrontements opposent depuis deux jours les forces armées de la RDC et les rebelles du M23 dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo. Plusieurs sources accusent l’armée rwandaise de soutenir le M23 pour déstabiliser la province du Nord-Kivu.

Zamenga Odimbale
Actu7

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici