Ecoutez cet article

Le danger est encore permanent dans la ville de Goma après l’éruption volcanique du 22 mai qui a causé une vingtaine de morts.

Un bâtiment s’est écroulé ce mardi 25 mai suite aux secousses, blessant ainsi quelques enfants. Ce bâtiment est situé à quelques mètres des installations de l’Unicef/Goma.

Cette dernière se dit “profondément préoccupée” par la situation des enfants aux prises aux secousses fréquentes.

La Monusco en alerte

Pour prévenir le pire, la Monusco est en alerte depuis que Nyiragongo a craché du feu.

Cette mission onusienne a déjà effectué huit vols de reconnaissance en hélicoptère et deux vols de drone. L’objectif de ces activités est de recueillir des informations sur les tendances de ce volcan.

Il faut aussi rappeler qu’une équipe gouvernementale dépêchée sur le lieu a pris des dispositions en vue de permettre à l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) de travailler en toute quiétude.

LM
Media Congo Press

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici