L’UDPS veut diriger Kinshasa et n’est pas prête à céder. Les négociations pour parvenir à un accord avec le Front Commun pour le Congo (FCC) n’ont rien donné, du moins jusque-là. « Le FCC est très prétentieux. Comment voulez-vous que la capitale ne soit pas dirigée par le candidat du président de la République ? Kinshasa est stratégique pour nous », a lâché à actualite.cd, un cadre du parti de Félix Tshisekedi. Ainsi, l’UDPS aligne Laurent Batumona comme candidat titulaire. Il compose un même ticket avec un autre cadre du parti Gécoco Mulumba.

Avec ses 12 députés, l’UDPS, premier parti de l’Assemblée provinciale, n’en est pas la première force politique. En face, le Front Commun pour le Congo (FCC) revendique 17 députés et compte bien faire valoir la loi du nombre, mais là encore ça ne sera pas simple. Le PPRD, maillot jaune du FCC, a positionné Gentiny Ngobila comme candidat. L’homme d’affaires populaire et actuel gouverneur du Mai-Ndombe, compose un ticket avec le non moins populaire Néron Mbungu.

A côté, des indépendants proches de la famille politique de Joseph Kabila jouent également leurs cartes. C’est le cas de Deo Kasongo. Le publicitaire, qui mène une campagne à l’intérieur et en dehors du parlement provincial, met en contribution jouer ses talents de communicant et de négociateur.

Pour sa part, Raphaël Kibuka, membre du Mouvement de libération du Congo (MLC), mais candidat indépendant, tente aussi d’exister au milieu de cette bataille. Se présentant comme un « homme nouveau », il compte bien séduire les électeurs et faire oublier la déroute de la doublette Bombole-Babala, battue par André Kimbuta, il y a 12 ans.

Le candidat Herman Mboyo ou Kindongo Kageri ou encore Magloire Kabemba n’ont pas non plus dit leur dernier mot.

L’autre facteur à prendre en compte sera le jeu du mouvement Toseka, avec ses quatre députés, pour cette élection prévue le 26 mars prochain.

actualite.cd

SUR LE MEME SUJET
JM Kabund : “Tout celui qui tentera de déstabiliser Fatshi a... Dans son allocution vendredi 15 février dernier en marge de la commémoration du 37ème anniversaire de l’existence de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, “UDPS”, Jean-Marc Kabund a mis en garde contre toute tentative de déstabilisation du pouvoir de Félix Tshisekedi, président de la Rép...
UDPS : Machine à voter ebimisi Fayulu député au lieu ebimisa... UDPS : Machine à voter ebimisi Fayulu député au lieu ebimisa ye président. Regardez
JM Kabund : “L’UDPS sera dans la rue matin, midi et soir pou... Le président intérimaire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, “UDPS”, a mis en garde contre tout ccelui qui s’hasarderait de voler l’argent du pays, qu’il soit membre du gouvernement ou mandataire public. Selon Kabund qui s’exprimait ce vendredi 15 février à l’occasion du 37ème an...
Lamuka-UDPS : un chassé-croisé de meetings Aux dernières nouvelles, la coalition Lamuka a décidé de changer de stratégie. Il est question, comme l’avait d’ailleurs annoncé Fayulu, l’animateur principal de ce front politique appelé, du reste, à incarner l’Opposition radicale, d’aller à l’assaut des provinces dans le Congo profond. Alors q...

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici