Le président de Ensemble pour la République, Moïse Katumbi a décidé de reporter la marche prévue ce lundi 13 Juillet 2020 sur toute l’étendue du Grand Katanga. L’ancien gouverneur a fléchi à la demande de la fondation Katangaise après une réunion organisée tard dans la soirée du dimanche 12 juillet 2020.

Moïse Katumbi s’est entretenu avec R Mututa, président national de la fondation. Le président de Ensemble a privilégié la cohésion et la sérénité dans la région du Katanga. Pas de marche prévue au programme ce lundi, les habitants de cette région du sud-est de la République Démocratique du Congo peuvent vaquer à leurs occupations.

Le président de Ensemble et membre du présidium de Lamuka, Moïse Katumbi avait appelé à manifester contre l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante par la chambre basse du parlement. Malgré l’État d’urgence sanitaire, le dernier gouverneur du Katanga était décidé à braver l’interdiction de marcher faite par les autorités nationales.

Acturdc

1 COMMENTAIRE

  1. Moise Katumbi, un leader phobique
    Très populaire mais peureux, telle s’avère la personnalité du président du Tout-Puissant Malemba dont le renom transcende les frontières des nations. D’aucuns se poseraient la question de savoir pourquoi le doute envahit-il la conscience de ce leader aux potentiels exceptionnels ? Mr Chapwe doit lire attentivement la Bible pour comprendre à sa juste portée le charisme du prophète Moise dont il porte le nom et les risques auxquels il s’était confronté pour affranchir le peuple heureux d’Israël du joug colonial pharaonien. La légitimité du pouvoir émane du peuple seul et non d’un concurrent aux origines douteuses à l’instar du FCC dont l’existence ne dépend que de la volonté de l’UDPS. L’annulation de la marche prévue ce 13 juillet 2020 à Lubumbashi prouve à suffisance la lâcheté de Katumbi qui s’est exécuté aux injonctions de l’adversaire du peuple congolais. Pourtant, Moise avait bel et bien souligné dans l’un de ses discours que les Burkinabés qui avaient initié le départ de Blaise Compaoré du pouvoir au Burkina Faso était de loin inferieurs aux Congolais qui le soutiennent. Cher compatriote Katumbi ! La célébrité seule ne suffit pas. Un peu de courage vous mènera à la présidence de la RDC

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici