Ecoutez cet article

Les autorités congolaises continuent de dénoncer le « soutien du Rwanda au M23 » dans les affrontements entre les FARDC et cette force négative dans l’Est de la RDC. Ce mardi 21 juin, le président de l’Assemblée nationale en a parlé aux présidents des Assemblées nationales d’Afrique, au cours d’une réunion tenue par visioconférence. Christophe Mboso qui a exigé la condamnation du Rwanda, a même déclaré que c’est suite à cette « agression » que le gouvernement congolais venait de stopper la collaboration avec le pays de Paul Kagame dans certains secteurs.

« L’agression actuelle de la République démocratique du Congo par le Rwanda sous le label du M23 est couronnée par l’occupation illégale de Bunagana (…). C’est pour cette raison que le gouvernement (…) a suspendu tous les accords conclus avec Rwanda, y compris l’interdiction de survol de la société RwandAir sur l’espace congolais », a-t-il haussé le ton.

Il y a lieu de signaler par ailleurs que malgré les récents appels à la cessation des hostilités lancés par la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) dans l’Est de la RDC, le M23, on a appris, aurait perpétré des attaques en ce début de semaine au Nord-Kivu.

Fabrice Lukamba
24h

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici