Écoutez cet article

Les fonds débloqués par le gouvernement de la République pour appuyer le concert de réconciliation de l’orchestre musical WENGE BCBG 4×4, vont faire l’objet d’une enquête. Elle est ordonnée par l’Inspection générale des Finances (IGF).

Deux inspecteurs des Finances sont désignés pour mener cette mission qui va durer un mois, soit 30 jours. L’objet de cette enquête est de faire la lumière sur l’utilisation de cette somme d’argent.

« L’inspecteur général des Finances Nzita Muakasa, chef de mission et l’inspecteur des Finances Tshalwe Kimpende sont chargés d’une mission officielle auprès du ministère de la Culture et des Arts, du ministère des Finances, de la Direction du Trésor et l’Ordonnancement, de la Banque centrale du Congo (…) ainsi qu’auprès du Comptable public principal Code 0568/Culture et Arts, dans la ville de Kinshasa. Objet de mission : contrôler l’utilisation du montant de 1.165.677.759 FC débloqué par le Trésor public au titre de contribution du gouvernement à la production musicale de réconciliation du groupe WENGE (…) », peut-on lire dans un ordre de mission de l’IGF exploité par 24h.cd ce lundi.

Selon certaines sources qui se sont confiées ce matin à notre média, le groupe musical n’aurait pas perçu la totalité de cette somme débloquée par le gouvernement.

Pour rappel, le concert de WENGE BCBG 4×4 a eu lieu le 30 juin dernier au stade des Martyrs de la Pentecôte, à l’occasion de 62 ans d’indépendance de la République démocratique du Congo. C’était l’initiative du producteur africain Amadou Diaby.

Fabrice Lukamba
24h

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici