Ecoutez cet article

Dans un point de presse tenu ce vendredi 14 décembre, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende a accusé la coalition Lamuka de créer une ambiance délétère et un climat de chaos propices à une crise post-électorale.

Faisant allusion à Olivier Kamitatu de Lamuka, qui soutient la candidature de Fayulu, il a déclaré qu'”un tweet assassin de l’un de ces pyromanes par procuration annonçait la couleur…”. Le tweet en question disait, ” si Corneille Nangaa s’entête à imposer ses 100 000 machines à voter, il devra déployer derrière chacune d’elles un policier pour qu’elles ne soient pas cassées, détruites, brûlées “.

Lambert Mende a déclaré constater que partout où Fayulu passe depuis le lancement de la campagne électorale, ” il ne se donne même pas la peine d’appeler la population à voter pour lui. Il ne communique pas son numéro d’ordre. Au contraire, il se limite à multiplier des provocations contre ses adversaires… Il invite les électeurs à saborder les machines à voter… “.

En outre, le ministre de la Communication a ajouté que l’objectif poursuivi par Martin Fayulu est de multiplier les incidents afin d’empêcher d’autres plateformes électorales concurrentes de se déployer pour battre campagne ” dans le seul dessein d’entraver ainsi le processus électoral”.

MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici