Ecoutez cet article

Après l’incendie d’une camionnette et deux camions citernes qui ont été consumés par le feu qui s’est déclaré jeudi à la station-service Pétrole de Mbuji-Mayi (PETROMBU) dans la commune de Dibindi, les réactions fusent de partout.

Depuis sa cellule du Centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa dans la commune de Makala où il est incarcéré depuis 1an et quelques mois, pour détournement de fonds publics alloués à la construction des maisons préfabriquées du fameux programme des 100 jours, Vital Kamerhe, Président national de l’Union Pour la Nation Congolaise (UNC), s’est dit émotionné par cette triste nouvelle et tourne tout de même ses pensées vers la population de Mbujimayi.

Sur son twitter, il écrit : ‹‹ C’est avec grande émotion que nous apprenons la triste nouvelle de l’incendie d’un camion citerne à Mbujimayi. Des images horribles des morts et des personnes brûlées. Nous sommes de tout cœur et par la prière avec nos frères et sœurs de Mbujimayi. Que Dieu console les familles éplorées ››.

Selon nos informations, l’incendie de ces engins roulants a été provoqué par un appel téléphonique pendant une opération de transvasement de l’essence d’un camion citerne vers une petite citerne en plastic placée derrière la camionnette qui assure la distribution de certains points de la ville.

L’embrasement de toute la station a été évité de justesse grâce à l’intervention énergique de la population avec le jet du sable et l’apport du véhicule anti-incendie qui a totalement maîtrisé le feu.

Olivier Rolland Tshimanga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici