Ecoutez cet article

La force d’une autorité se mesure dans le respect de ses décisions par les gouvernés. Ainsi, peut-on justifier les éléments d’accompagnement à même d’aider au suivi de l’application d’une décision.

À Kinshasa capitale de la République Démocratique du Congo, c’est le contraire qui se vit pour ce qui concerne la mesure portant interdiction de vente d’eau en sachet émise par le gouvernement provincial voici près de deux ans déjà. Sur le terrain, c’est toute autre chose.

L’eau en sachet se vend sur toute l’étendue de la ville province de Kinshasa. Les vendeurs à la criée comme fixes ou installés. Et les acheteurs parmi lesquels, les agents de l’ordre s’affolent au quotidien.

L’impression ici est que le chien aboie, la caravane passe. Le gouvernement provincial semble essoufflé. On peut aisément comprendre en partie, le pourquoi de l’échec de la traque des vendeurs d’eau en sachet. Il suffit de faire le tour de la capitale pour s’en rendre compte.

Faut – il aussi souligner que la vente d’eau en sachet est une activité lucrative qui fait vivre des milliers de personnes. La supprimer aussi aisément, c’est frôler le terrain de la vindicte populaire.

Zamenga Odimbale
Actu7

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici