Au siège du PPRD, où il s’est rendu après sa libération, le vice-Premier ministre en charge de la justice, Célestin Tunda Ya Kasende est revenu brièvement sur son arrestation. D’après lui, il s’est rendu aux éléments de la police envoyés pour l’arrêter et le conduire au parquet général près la Cour de cassation, après avoir obtenu des assurances de la “hiérarchie”, sans toutefois nommer cette hiérarchie.

“Il y a eu plusieurs discussions. J’ai été rassuré par la hiérarchie. On m’a dit de ne pas avoir peur” a-t-il déclaré avant d’ajouter “Yemeyi (lui-même en personne, ndlr) m’a dit il ne faut pas avoir peur de quoi que ce soit”.

Au nom de son parti le PPRD, il a également vanté son bilan au gouvernement. “Moi, l’enfant du PPRD, pour le peu de temps que j’ai passé dans le gouvernement, je peux dresser un bilan dans mon domaine. C’est reconnu même à l’extérieur du pays. Ils savent que cet enfant du PPRD a travaillé. Qui encore?”, s’est-il interrogé.

Interpellé dans l’après-midi de ce samedi 27 juin au parquet général près la Cour de cassation, où il a été auditionné pendant quelques heures, le vice-Premier ministre et ministre en charge de la justice, Célestin Tunda Ya Kasende, a été libéré en début de soirée.

Djodjo Vondi
MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici