“Peut-être que le Coronavirus est une punition divine. Il y a trop de péchés sur cette terre. Peut-être que Dieu a décidé de punir le monde parce que les gens se sont écartés du chemin qu’il a tracé pour eux”, estime JB M’piana.

Qui dit avoir humainement “appris que nous devons craindre Dieu. Nous ne sommes que de simples humains. L’orgueil ne sert à rien”.

La preuve est que “la Covid-19 a mis le monde entier à genou. Tout le monde s’y est soumis”.

Apres l’épidémie, JB M’piana dit qu’il aura pour premier acte de “remercier Dieu et lui rendre grâce. Nous avons perdu beaucoup de proches. Nous ne sommes pas meilleurs que ceux qui sont partis”.

Habitué du confinement

Il s’engage aussi “en tant que Leader d’opinion, à prêcher par l’exemple et de dire aux gens comment se comporter après le Coronavirus”.

Je vis déjà en confinement. J’en suis un habitué”, rappelle l’artiste musicien Jean-Bedel Tshituka M’piana (Photo) qui semble n’avoir pas du mal à vivre cette période où les gens sont obligés de rester à domicile pour éviter la propagation du Coronavirus.

Seulement, “il y avait quand-même des répétitions, des concerts. Actuellement, ce confinement nous est imposé. Nous n’avons plus d’activités. Tout est bloqué”.

Invité du Magazine AU-DELÀ DE TOUT sur TOP CONGO FM, le patron de Wenge BCBG avoue que “la scène me manque. Mon travail… et des rencontres avec mes fans, mon entourage me manquent”.

Président du groupe Wenge Musica BCBG, Jean Bedel Mpiana Tshituka a fêté son 53ème anniversaire ce 2 juin.

Top Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici