Je demande pardon à l’esprit de feu Étienne Tshisekedi. Pardonnez-moi cher frère pour avoir abandonné les vraies valeurs, malgré vos multiples appels. Je demande aussi pardon à tout celui que j’ai offensé de manière directe ou indirecte, affirme Roger Lumbala, annonçant par la même occasion la création de sa plate-forme forme la Base de la République.

Alors qu’ils étaient (Joseph Olenghankoy… et Bruno Tshibala) considérés comme des “traîtres en dédoublant” le Rassemblement des forces acquises à l’Opposition (Rassop), plateforme politique créée dans la banlieue Bruxelloise de Genval en Belgique par Étienne Tshisekedi et quelques leaders de l’Opposition “pour exiger le respect de la Constitution et le départ de Joseph Kabila au terme de son mandat” constitutionnel en décembre 2016, en rejoignant le camp de l’ancien président de la République lui permettant de rester au pouvoir deux ans de plus, Roger Lumbala constate que “ma base m’avait rejeté systématiquement”.

Il révèle même que “là où j’étais parti, personne ne me faisait confiance. On me regardait comme un Ovni”.

Soutien sans condition à Félix Tshisekedi

“Ma base voulait me voir réintégrer ma famille politique d’origine. Elle veut que Roger Lumbala et les siens accordent leur soutien sans faille au président de la République Félix Tshisekedi”.

Raison pour laquelle, Roger Lumbala, visiblement, revenu à la raison, annonce que “j’apporte un soutien sans faille, sans condition et sans exigence au président de la République”, fils d’Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février 2018 à Bruxelles en Belgique de suite d’une embolie pulmonaire.

Top Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici