Ecoutez cet article

Au cours de la plénière de ce lundi 29 mars 2021, les sénateurs ont adopté à l’unanimité le projet du calendrier des travaux de la session de mars 2021.

Ce calendrier prévoit notamment l’examen et adoption des lois portant création et fonctionnement du tribunal anti-corruption ainsi que de l’agence nationale de lutte contre la corruption ; amnistie pour faits insurrectionnels, faits de guerre et infractions politiques ; transplantation d’organes, de tissus et cellules du corps humain.

La révision du règlement intérieur du Sénat sera également à l’ordre du jour de cette session. Lors de sa communication à la plénière, le président du Sénat, Modeste Bahati, a relevé l’importance de la reconfiguration des groupes politiques à la suite du changement de la majorité parlementaire avec l’avènement de l’Union sacrée de la nation.

De son côté, José Makila a formulé une motion d’information dans laquelle il dit son indignation à la suite de la sortie médiatique de l’Inspecteur général des finances (IGF), qui aurait qualifié les membres du la chambre haute du Parlement de voleurs. Séance tenante Modeste Bahati Lukwebo a délégué quatre sénateurs pour auditionner cette vidéo et rédiger un rapport qui sera transmis au chef de l’État.

Au cours de cette session, les sénateurs vont également se pencher sur le contrôle parlementaire qui inclut des questions orales avec débats, questions écrites, questions d’actualité, les interpellations, des commissions d’enquête et les audits internes et externes.

Le Sénat a aussi pris acte de la démission du premier vice-président, Samy Badibanga.

Africa 24 sur 24

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici