Ecoutez cet article

Le président Joseph Kabila prévoit de « rester en politique après les élections du 23 décembre et n’exclut pas de se représenter à la présidence en 2023 ».

Dans une de ses rares interview accordée cette fois-ci à l’agence de presse Reuters, il a aussi déclaré ce dimanche « qu’il souhaite que les élections (du 23 décembre) soient proches de la perfection », ce en dépit des préoccupations exprimées concernant leur organisation et les possibilités de fraude.

Concernant une réforme du code minier, envisagée dans le programme du candidat Lamuka, Martin Fayulu, le président a également déclaré qu’il n’était « pas prévu dans un avenir proche ».

Certains lobbys miniers, représentant exclusivement des capitaux étrangers, souhaitent que le nouveau code, qui permet une plus grande implication des nationaux et plus de taxes pour l’état, soit amendé.

Le président Joseph Kabila a accordé ce dimanche, des entretiens séparés aux journalistes de la presse internationale accréditée en RDC, « à la demande expresse de la presse anglo-saxonne », ôt annoncé des sources à la présidence de la république.

TCFM

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici