Écoutez cet article

Le directeur de cabinet de Moïse Katumbi est vent debout contre le prélèvement du Registre des appareils mobiles (RAM).

Avec aucun soubassement légal et l’argent non retracé par la Commission économico-financière de l’Assemblée nationale, Olivier Kamitatu considère ce dossier comme une « bêtise ». Par conséquent, intolérable. L’ancien ministre du Plan rappelle que le président de son parti l’avait déjà dénoncé.

« Nous ne sommes pas là pour cautionner des bêtises. Le RAM, c’est du vol. On vole les Congolais, on les dépouille de leur épargne. L’Assemblée nationale et le Sénat l’ont indiqué, ce n’est pas une loi, une taxe ou un impôt. Qu’est-ce que c’est ? Puisque la Commission ECOFIN (économico-financière) n’a pas retracé cet argent, où est-il ? Qui en est responsable ? Qui gère le RAM ? c’est une bêtise, Moïse Katumbi l’a dénoncé. Nous ne sommes pas là pour avaliser des bêtises », a-t-il tonné sur le plateau de Perfect TV.

Pour Kamitatu, « ces creuseurs font leurs choux gras de l’indigence de ceux dont l’épargne n’est pas constituée d’argent mais du minimum de survie ». Le président honoraire de la Chambre basse du Parlement fait remarquer que « ce qu’on met dans son téléphone, c’est de la nourriture ou des médicaments en moins à la maison ».

Reprochée par l’opposition et la société civile d’être la grande muette dans cette affaire, l’Inspection générale des Finances ( IGF ) a précisé qu’elle ne peut pas s’y impliquer d’autant plus que le Parlement s’en était déjà saisie.

« En octobre 2021, nous avons annoncé le contrôle de RAM. Mais, nous avons constaté que le Parlement a récupéré l’affaire. Quand le Parlement, organe suprême, se saisit de cette affaire, nous ne pouvons plus nous en saisir », avait expliqué Jules Alingete, chef de service de l’IGF.

Les réseaux de communication (Airtel, Vodacom, Orange et Africell) ont été sommés par une décision judiciaire, de mettre fin immédiatement à tous les prélèvements des sommes au titre de Registre des appareils mobiles (RAM), à l’occasion de toute recharge de crédit ou par tous autres mécanismes.

Reagan Ndota
Ouragan

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici