Ecoutez cet article

Dix pharmacies, cinq entrepôts et deux bureaux du personnel administratif, tel est le bilan de l’incendie qui s’est mystérieusement déclaré mardi, aux environs de 20 heures locales, au marché Nkashama, dans la commune de Katoka.

L’administrateur du marché Nkashama, l’a annoncé mercredi lors d’un entretien exclusif qu’il a accordé à Ouragan.cd. M. Makinah Mulumba ignore l’origine réelle du feu qui a ravagé toutes ces maisons de vente car, dit-il, l’incendie s’est déclaré en dehors des heures de service.

L’administrateur du marché note que beaucoup de responsables de ces commerces de produits pharmaceutiques qui étaient présents, ont dû retirer quelques biens non encore consumés. Mais la plupart des marchandises n’ont pas été retrouvées.

Parmi les victimes figurent les couturiers qui ont perdu leurs outils et équipements de travail sans compter les effets de leurs clients, a révélé Makinah Mulumba, tout en soulignant que depuis ce désastre, il n’y a pas eu aujourd’hui un engouement habituel au marché.

Ainsi, le gestionnaire du marché Nkashama demande à l’État congolais de prendre des dispositions nécessaires pour prévenir pareils incidents. Il a également lancé un appel à l’aide aux victimes qui ont enregistré des lourdes pertes.

Rappelons que l’année dernière, un autre incendie du genre s’était déclaré dans les entrepôts des produits pétroliers causant aussi des dégâts matériels importants.

Basile Muya
Ouragan fm

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici