Ecoutez cet article

Selon Moïse Katumbi Chapwe, président de Ensemble pour le Changement, le candidat commun de l’opposition qui sera désigné, gagnera largement l’élection présidentielle du 23 décembre 2018.

« Nous ne baisserons jamais les bras. Le candidat unique qui sera désigné aura 98 % de chance de remporter ces élections. Cela ne fait aucun doute. Personne, à part Kabila et les siens, n’ose dire le contraire. Les congolais veulent son départ définitif et l’arrivée d’une vraie alternance. Le président de la CENI, Corneille Nangaa, le sait aussi », a dit M. Katumbi dans l’interview accordée le 4 novembre dernier à La Libre Afrique.

Selon Katumbi, le régime actuel serait prêt à tout mettre en œuvre pour s’accrocher au pouvoir.

« Ils sont prêts à provoquer le chaos pour s’accrocher au pouvoir. Monsieur Nangaa devrait être moins soucieux de sa commission, de ses commissions et plus attentif aux attentes du peuple congolais », conclut Moïse Katumbi.

Signalons par ailleurs que les leaders de l’opposition vont se réunir du 7 au 10 novembre prochain en Suisse, pour désigner le candidat commun.

Jephté Kitsita

1 COMMENTAIRE

  1. J’espère qu’ils vont agir comme des adultes. Et qu’ils cessent avec les préjugés car ils sont tous importants. Ils ont suffisamment des fonctions à se partager. Ils peuvent créer les postes de 1er vice-président de la République et 2ème vice-président. Il y a le Président du Sénat, il y a le Président du Parlement, etc…

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici