Les forces de l’ordre traquent, depuis jeudi 10 janvier les manifestants qui sont suspectés d’avoir commis des actes de vandalisme dans la ville de Kikwit lors des manifestations contre l’élection de Felix Tshisekedi. Des jeunes des quartiers Kikwit 4 et 3 ont passé la nuit dans la forêt, craignant d’être interpellés.

Ce vendredi, policiers et militaires sont positionnés dans différents quartiers pour dissuader les manifestants.

Des tirs à balles réelles étaient encore entendus dans certains quartiers, alors que les activités restaient paralysées.

Les habitants de Kikwit, principalement les jeunes, manifestent depuis jeudi 10 janvier contre les résultats de la présidentielle qui consacrent la victoire de l’opposant Félix Tshisekedi. Selon eux, c’est Martin Fayulu, candidat qu’ils ont majoritairement élu, qui a remporté ces élections.

Les manifestants ont saccagé, vandalisé et pillé des biens publics et privés.

Radio Okapi

SUR LE MEME SUJET
RDC : 120 sympathisants de Fayulu arrêtés à Kasenga Arrestations à Kasenga, affrontements à Kolwezi, scènes de liesse à Bunia et Lubumbashi. Vendredi soir, la population de Likasi, Kolwezi, Bunia ou Kasenga a explosé de joie et est descendue dans la rue pour faire la fête. Les téléspectateurs de France 24 ont mal interprété le reportage sur Marti...
RDC : Le coordonnateur de Lamuka interpellé par la police lo... Wina Lokondo, coordonnateur de la coalition Lamuka a été interpellé ce vendredi 11 janvier 2019 lors d'une manifestion organisée par les témoins de la coalition contre l'élection de Félix Tshisekedi comme président de la république comme annoncent les résultats provisoires de la CENI. Les témoi...
Beni : Les manifestants ne décolèrent pas, militaires et pol... La manifestation contre le report des élections se poursuit cet après-midi à Beni où des coups de feu sont entendus. Un groupe des manifestants a tenté d'incendier la résidence d'un officier de la police au quartier Kalinda, dans la commune Mulekera. Ils accusent l'officier de s'engager dans la ...
RDC-Elections : Journée morte transformée en manifestations ... Au Nord-Kivu, une vive tension s'observe depuis ce matin à Majengo, quartier situé au nord de Goma. À la base, l'appel de la société civile du Nord-Kivu et de la coalition Lamuka au sujet d’une journée ville morte pour protester contre la décision de la CENI de reporter les élections dans certaines...

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici