Ecoutez cet article

Les étudiants de l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA) ont manifesté, ce lundi 28 janvier 2019, contre la hausse de frais d’enrôlement qui est passé de 9 200 FC l’année dernière à 16 050 FC cette année.

La police est intervenue pour rétablir l’ordre.

« Il y a eu un communiqué qui a créé la confusion. L’année passée, nous avons payé l’enrôlement à 9 200 FC conformément à la circulaire du ministre de l’ESU, mais cette année le ministère a fixé le frais d’enrôlement 16 050 FC. C’est cette différence qui a créé la confusion. Mais nous avons constaté que certains étudiants ont été intoxiqués. Le DG a fixé une réunion le mercredi, nous allons discuter avec les étudiants et la situation sera calmée », a expliqué à ACTUALITE.CD Rodrigue Sindani, président de Coordination des étudiants de l’ISTA.

Il n’y a pas eu de blessés ni d’interpellés, précise M. Sindani qui salue le “professionnalisme” de la police. Les activités académiques sont paralysées. Les étudiants sont rentrés à la maison.

Auguy Mudiayi
actualité

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici