Écoutez cet article

La Police Nationale Congolaise (PNC) s’est déployée dans les coins considérés comme stratégiques à Kinshasa. Selon le général Sylvano Kasongo, chef de la police à Kinshasa, c’est pour préserver la paix et la tranquillité après la publication des résultats de la présidentielle.

Sur le boulevard Triomphal, les policiers sont bien visibles par dizaines.

A Kintambo, un camion de la police et une dizaine d’agents sont là. Au coin de l’ex-avenue 24 Novembre et du boulevard du 30 Juin, le même dispositif est déployé mais avec une quarantaine de policiers. Deux jeeps de la police sont également stationnées aux alentours du bâtiment de l’Association des Anciens Élèves des Écoles des Frères Chrétiennes (ASSANEF). Un dispositif anti-émeute est également positionné à l’entrée du Palais du peuple.

En ce début d’après-midi, le boulevard du 30 Juin commence à se vider et les taxis se font rares. Devant le siège de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), près de la gare centrale et en face de l’immeuble de la SCTP (ex-Onatra), les véhicules sont obligés d’utiliser une seule voie et éviter de passer tout près du bâtiment. L’ accès à la zone est très limité.

actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

1 COMMENTAIRE

  1. Emmanuel Ramazani’s Victory implies the demise of The WESt Hegemony in DRC
    They can disptach as many polcmen as they can. But when a revolution starts, the very policemen will be the first to flee. I do not think Congolese miserable soldiers and policemen rvaged by hunger and corruption have the potential to contain an uprising. Let them the corrrupt government deploy as many fake soldiers and policemen as they want. The fact is that if Emmanuel Rmazani is proclaimed the winner, that will be the beginning of the West hegemony in the anarchic Democratic of the Congo.
    The World is on the move. Congo is about to rid itself from Western Hegemony

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici