Le ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel, “EPSP”, Emery Okundji, a rendu visite lundi 5 août 2019 aux différentes parties prenantes du secteur éducatif congolais qui sont en atelier à Kinshasa.

Ces assises d’environ une semaine sont axées essentiellement sur la problématique de la gratuité de l’enseignement de base en République Démocratique du Congo.

Prenant la parole, le patron de l’EPSP a invité les participants à produire des recommandations susceptibles de concrétiser la vision du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo “qui fait du secteur éducatif l’une des priorités de ses activités quinquennales”.

“Il tient [Le président de la République ndlr] à matérialiser une disposition constitutionnelle sur la gratuité de notre système éducatif. Et nous, en tant que techniciens et experts, nous nous retrouvons ici pour étudier les voies et moyens d’atteindre cet objectif”, a dit Emery Okundji aux participants.

En outre, le ministre de l’EPSP a souligné que cet atelier est organisé en prévision de la table ronde sur la gratuité de l’enseignement.

“Nous nous retrouvons ici en comité de préparation de la table ronde que nous allons tenir sur la gratuité du système éducatif congolais, la gratuité de l’éducation de base. Le matérialiser comme le veut le chef de l’État dès l’année scolaire 2019-2020”, renchérit Emery Okundji.

Le ministre a, dans la foulée, appelé les participants à cet atelier à faire preuve de ponctualité, d’assiduité et de dévouement car dit-il, il s’agit de l’avenir de la République Démocratique du Congo.

À en croire le patron du secteur éducatif congolais, l’objectif final est d’aboutir à un consensus national sur la gratuité de l’enseignement en RDC.

Le gouvernement, la société civile et les partenaires sont les composantes qui prennent part à cet atelier. À noter que les travaux se déroulent en comités dont chacun aborde une thématique donnée.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici