Écoutez cet article

Plusieurs dizaines de militants, de motards (wewa) et des cadres sont déjà au siège du MLC sur l’avenue de l’Enseignement. Ils vont bientôt prendre la route de l’aéroport international de N’djili pour accueillir Jean-Pierre Bemba. A 7 heures du matin, polos, chapeaux, sifflets et d’autres gadgets de communication étaient distribués aux militants présents.

Des cadres et militants du parti arrivent progressivement au siège scandant « Aza muana Congo, Jean-Pierre Bemba, aza muana Congo » (Bemba, fils du Congo, Ndlr.)

Par ailleurs, le dispositif sécuritaire est renforcé dans la commune de Kasa-vubu, aux alentours du siège du parti. Deux camions anti-émeutes et une jeep de la police sont stationnés aux abords du boulevard Triomphal, en diagonal du Palais du peuple. Une autre jeep fait la ronde devant le siège du MLC et d’autres policiers patrouillent à pied.

Contacté par ACTUALITE.CD, Général Sylvano Kasongo, chef de la Police à Kinshasa, avait précédemment annoncé que Jean-Pierre Bemba ne va se promener à pied sur le Boulevard ajoutant que ce n’est pas encore l’heure de la campagne électorale et que sa jeep devra rouler à une vitesse minimale de 40 Km/h.

Le président MLC a quitté Bruxelles (Belgique) mardi 31 juillet dans la soirée en direction de Kinshasa par un vol direct Bruxelles-Kinshasa. Il devra atterrir à N’djili à 9 heures. Cependant, le MLC et la Police Nationale Congolaise n’ont pas trouvé de compromis quant à l’itinéraire et les dispositions pratiques de sécurité.

Christine Tshibuyi

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici