Ecoutez cet article

Des motocyclistes ont arrêté, mercredi 1er avril 2020, au niveau du saut-de-mouton du marché de la Liberté, un bus transportant des expatriés, visiblement en provenance de l’aéroport international de N’djili.

Pour eux, “ce sont ces étrangers qui nous importent le Coronavirus”, accusant ainsi les autorités commises à l’aéroport d’enfreindre les mesures du président Félix-Antoine Tshisekedi sur l’interdiction d’atterrissage des avions en provenance des pays à risque.

Néanmoins, rien ne prouve que ces personnes à bord du bus étaient testées positives au Coronavirus.

LIRE AUSSI: Coronavirus : le député Delly Sesanga « renonce à ses émoluments jusqu’en décembre » pour soutenir la riposte

LM
MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici