Le passage au croisement des avenues Gambela et Maringa dans la commune de Kasa-Vubu est devenu un calvaire. La population kinoise qui se rend souvent au marché Mama Apenge (ex-marché Gambela), se plaint de l’état de délabrement très avancé dans lequel se trouve ce carrefour.

Elle s’interroge alors sur l’arrêt des travaux de réhabilitation qu’effectue l’OVD (Office de Voirie et Drainage) à cet endroit depuis un bon bout de temps. Les personnes interrogées à cet effet rejettent la responsabilité de cette situation à l’OVD pour abandon du chantier .

En conséquence, il se forme des nids-de-poules, des flaques d’eau, de la boue. Les odeurs nauséabondes reproduisent les moustiques et les eaux stagnantes provoquent les épidémies du genre malaria, typhoïde et autres.

Contacté à cet effet, M. Henri Mongolo, chef de service des Travaux publics à la direction générale de l’OVD, a pratiquement accablé l’autorité urbaine qui ne finance plus les travaux depuis au moins deux ans. Même son de cloche de la part de M. Ilanga, chef de service des Travaux publics à la commune de KasaVubu, qui impute également la responsabilité de cette situation à l’autorité urbaine.

Le Potentiel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici