Ecoutez cet article

La sensibilisation autour du Covid-19 ne faiblit pas en RDC. L’artiste musicien Antoine Christophe Agbepa Mumba dit « Koffi Olomidé» n’est pas resté en marge. Le quadra Koraman, dans une vidéo de six minutes, postée sur les réseaux sociaux il y a au moins 48 heures, a invité la population congolaise à changer de comportement, des habitudes quotidiennes face à ce virus qu’il qualifie de «Kuluna virus», vu son caractère impitoyable et létal. Il exhorte chacun à endosser la casquette des combattants contre cette pandémie qui a contaminé au moins 30 personnes et a causé deux morts en RDC.

Le patron de l’orchestre Quartier Latin joint sa voix à la sensibilisation à la pandémie du coronavirus. Dans une vidéo balancée sur les réseaux sociaux et d’un air très sérieux, Koffi Olomide fait parler sa conscience et, de surcroît, son cœur face à ce tsunami sanitaire. Il exhorte ses compatriotes à mettre en application les mesures d’hygiène et à se plier face aux restrictions.

« Mes chers compatriotes, mon peuple que j’aime tant, terrible. Mon cœur bien plus que ma conscience m’a commandé de m’adresser à vous pour vous demander si vous ne l’avez pas déjà fait de prendre conscience de la gravité du moment.

Il est un ennemi sans pitié, un terroriste sans cœur qui prend les vies et se nomme coronavirus. En bon Congolais que je suis, je le nomme Kuluna virus. Il sévit partout. La planète est effarée et aux abois», a conscientisé le Grand Mopao.

Koffi Olomidé, qui appelle tout le monde à faire chorus face à ce cette pathologie mondiale, remercie également les autorités politiques notamment le président de la République, Félix -Antoine Tshisekedi pour de bonnes décisions prises depuis le mercredi 18 mars dernier.

BANNIR LES ANCIENNES HABITUDES

« Nous aimons tous notre pays. Face à ce Kuluna virus, devenons tous des combattants. Menons-lui la vie dure. Je remercie les autorités de notre pays et à sa tête notre président pour les décisions sages qu’il a prises.

Je vous demande qu’ensemble nous adoptions de nouveaux comportements. Que nous bannissions ne serait-ce que pour un temps nos habitudes quotidiennes. Il ne faut plus que dans nos bus et taxi-bus nous soyons serrés les uns les autres, ne plus se mettre quatre derrière et deux ou trois devant.

Ne saluez plus avec les mains, ne faites plus des accolades, ne parlez plus à autrui à moins d’un mètre de distance. Optez pour au moins 2 mètres de distance», a laissé entendre ce véritable combattant du peuple que l’on surnomme «le Vieux Rambo».

GARE À LA TRANSMISSION LOCALE, VIVEMENT LA CHALEUR FAMILIALE

L’auteur de l’album «Ultimatum» a émis le vœu de voir la population se protéger contre les malfrats dans les différents quartiers.

«Quand, dans nos quartiers, nous apprenons qu’il y a un Kuluna, généralement que faisons-nous? Nous nous barricadons chez nous, nous fermons nos portes. Nous prenons soin de nos enfants. C’est comme ça qu’il faut faire avec le Kuluna virus. Parce que si papa achoppait le virus, automatiquement tous les enfants de la même maison vont l’attraper aussi».

«Diminuer vos sorties, les contacts avec les autres. Rester avec les enfants. Familiarisons-nous davantage avec le nôtre. Soyez à côté de vos femmes du matin jusqu’au soir, du 1er au 30. Aidez les enfants à accomplir leurs différentes tâches».

L’ITALIE LOIN DE SES BOTTES CONTRE LE COVID-19

Koffi Olomidé interpelle ses compatriotes à suivre à la lettre toutes ces directives dans la mesure où le Gouvernement central n’a pas les mêmes moyens que la Chine, la France et l’Italie qui ont enregistré beaucoup de morts.

D’ailleurs, le pays de bottes va de mal en pis et est en pole position en termes de morts. Le 19 mars dernier, le pays de Guissepe Conte a enregistré, en 24 heures, 477 décès. Le samedi 21 mars, l’Italie a vu 793 de ses gentilés mourir de Covid-19.

«Il y a belle lurette que nos vœux étaient d’avoir des hôpitaux, des routes, l’électricité, mais le Gouvernement ne nous les a pas offert. Si alors le coronavirus frappe de plein fouet la RDC. Que ferions-nous? Les appareils sophistiqués que nous voyons à la télévision nous n’en avons pas. Nous n’avons pas les mêmes moyens de la Chine, ni de la France ni de l’Italie. Mais le 19 mars l’Italie a enregistré 477 morts dus au coronavirus. Pourtant ils ont des hôpitaux qu’on n’a pas. Notre dernière chance, mes compatriotes c’est le changement de comportement», a lâché le tout premier africain à se produire à l’ex-Bercy.

Le coronavirus est au Congo depuis le mardi 10 mars. Cette pandémie a déjà causé deux victimes. En Afrique, au moins 40 pays sont touchés en plus de 1000 cas.

Gloire Batomene
Forum des As

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici