Le député provincial Jean Claude Vuemba regrette et condamne l’assassinat de son collègue Albert Nsimba qu’il qualifie d’un acte “crapuleux et odieux”. Pour l’élu de Kasangulu, ce “crime horrible est politique”.

D’après lui, les témoignages recueillis auprès des enfants de la victime renseigne que:

” Ces malfaiteurs n’avaient pas de tenue militaire, mais ils étaient habillés en polos FARDC qu’ils ont noué autour de leurs têtes. Ils ont brisé la glace de l’antivol pour s’introduire à la maison. L’honorable Albert Nsimba ayant entendu les bruits, il est sorti avec une barre de fer, c’est en ce moment là qu’on lui a tiré deux balles, la première lui a atteint à la partie droite de sa poitrine et la seconde sur la tête. Il est succombé. Curieusement ces malfaiteurs sont partis sans rien prendre. Cinq minutes après ils sont revenus, ont fouillé la maison et récupérer des téléphones ainsi que de l’argent, ils ont oublié leur arme et chargeur au lieu du crime “, a déclaré Jean Claude Vuemba à ACTUALITE.CD.

Et d’ajouter :

” La présence de l’arme abandonnée sur le lieu du crime pouvait aider les inspecteurs judiciaires à bien mener leurs enquêtes. Malheureusement, le directeur de cabinet du ministre provincial de l’intérieur est venu prendre l’arme et l’a amené avec lui”.

Le député provincial, Albert Nsimba Sukami a été assassiné cette nuit en sa résidence au quartier Soyo Libanga, dans la commune de Matadi à Matadi (Kongo Central). Il était le suppléant du gouverneur Atou Matubuana à l’Assemblée provinciale du Kongo Central.

Dany KINDA-N’ZITA, à Matadi
Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici