Écoutez cet article

Le coordonnateur de la plateforme Ensemble pour le changement dans la région du Katanga a tenu un point de presse ce mercredi à Lubumbashi. Kyungu wa Kumwanza a essentiellement évoqué le retour de Moïse Katumbi prévu le vendredi prochain.

“Moïse Katumbi rente dans son pays pour déposer sa candidature à la Présidentielle du 23 décembre prochain. Nous allons l’accueillir, nous voulons que tout se passe pacifiquement. C’est pourquoi nous avons écrit à l’autorité locale, car nous ne voulons pas de casse ni de désordre vendredi lors de son arrivée”, déclare-t-il.

Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza met en garde “ceux qui voudraient empêcher Katumbi de rentrer au pays”.

“Il n’y a aucune plainte contre Katumbi qui puisse le bloquer de rentrer au pays. Si on parle des mercenaires, Lewis, témoin principal dans ce dossier, a été empêché de venir comparaître. Il s’agit d’une mascarade. Quant à la nationalité italienne, le communiqué de la commune Italienne a balayé du revers de la main toutes les accusations fomentées par la MP, et le cas Stoupis n’est qu’un acharnement pur et simple. Nous mettons en garde contre toutes les manoeuvres qui tendent à le bloquer. Et le monde doit savoir que si Katumbi ne rentre pas, ce n’est pas par sa propre volonté, mais plutôt de la mauvaise volonté de la mouvance au pouvoir qui a peur d’être battu au 23 décembre 2018”, a ajouté Kyungu.

Candidat déclaré à la prochaine présidentielle, Moïse Katumbi maintient son retour pour ce vendredi. La demande pour l’arrivée de son jet privé n’a toujours pas reçu de réponse de la part des autorités.

José Mukendi

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici