Ecoutez cet article

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a rencontré ce lundi 10 septembre 2018 à Lusaka le président de la Zambie, Edgar Lungu, en sa qualité du président en exercice de la SADC. Les évêques catholiques ont fait part de leurs inquiétudes sur le maintien de la machine à voter et le non-nettoyage du fichier électoral qui contient 16,6 % d’électeurs sans empreinte.

La CENCO a exprimé sa préoccupation au sujet du débat persistant autour de la machine à voter et du fichier électoral dont une grande partie de l’opposition appelle au nettoyage. A ces sujets, les évêques saisissent le président zambien en sa qualité du président de l’organe de la SADC pour la politique, la défense et la sécurité

«La CENCO recommande à la SADC d’accompagner le peuple congolais et le processus électoral particulièrement les parties prenantes à trouver le consensus sur la machine à voter ou à recourir aux bulletins papiers, le cas échéant, comme c’est prévu dans les lignes 38, 39 et 40 du calendrier électoral », disent les évêques dans leur recommandation à l’issue de leur rencontre avec le président zambien.

Toutefois, la CENCO note quelques avancées positives dans le processus électoral en cours, notamment la désignation de Ramazani Shadary comme candidat de la plateforme électorale du pouvoir, mais aussi la publication des listes provisoires des candidats par la CENI.

Will Cleas Nlemvo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici