Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Kalamu a rejeté ce lundi 1er juin 2020 la demande de mise en liberté provisoire introduite par l’évêque Pascal Mukuna via ses avocats.

L’annonce a été faite par maître Jean-Claude Katende, membre de l’Éveil Patriotique, un mouvement dirigé par le responsable de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa, (ACK), Pascal Mukuna.

“La demande de liberté provisoire de l’évêque Mukuna vient d’être rejetée par le TGI/Kalamu”, a indiqué Me Jean-Claude Katende via Twitter.

Pour rappel, la première audience pénale du procès qui oppose le ministère public à l’évêque Pascal Mukuna s’était tenue le vendredi 29 mai dernier à la prison centrale de Makala.

Pascal Mukuna est poursuivi pour viol présumé sur Mamie Tshibola, son ancienne fidèle de l’église, rétention illicite des documents et menace de mort sur la même personne.

La prochaine audience du procès du président du club de football de Kinshasa Renaissance du Congo est prévue le 5 juin.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici