Ecoutez cet article

Après la marche d’endurance physique organisée le samedi sur les grandes artères de la ville de Kinshasa, le Commandant de la Garde républicaine (GR), le Général Christian Tshiwewe a sensibilisé les unités combattantes de ce corps d’élite sur leurs devoirs et obligations au cours d’une parade tenue au Camp Tshatshi.

Le Général Christian Tshiwewe leur a transmis les félicitations du Commandant suprême des FARDC, Félix Tshisekedi avant de louer leur courage et leur forme physique.

Il a exhorté, par la même occasion, les jeunes nouvellement recrutés à la Garde républicaine, au respect des règlements régissant le fonctionnement de cette unité, notamment le principe sacro-saint de servir l’État endéans 7 ans, avant de penser au mariage.

Dans ce registre, le général Tshiwewe a invité les anciens à accueillir les nouvelles recrues avec joie et à veiller à leur encadrement, quitte à ces derniers de faire preuve d’humilité et de courtoisie à leur égard, avant de s’insurger contre le «phénomène divagation» qui, selon lui, semble prendre forme au sein de la GR.

D’ailleurs, indique-t-il, « tout requérant à une visite familiale devra dorénavant se prémunir d’une autorisation de sortie », tout en révélant la portée symbolique de la tenue arborée par les unités de la GR. « Vous représentez de part votre tenue, la personne du Chef de l’État », dit-il.

Par ailleurs, il y a lieu de noter que le général Christian Tshiwewe avait dirigé, lors de la marche d’endurance physique, le régime qui est parti du rond point Bandal jusqu’au point de chute de tous les autres groupes, au quartier général GR au Camp Tshatshi.

Selon les informations recoupées par l’ACP, les unités combattantes de la GR ont montré, sous la pluie, qu’elles sont prêtes à parer à toute éventualité et que leur condition physique est celle des unités d’élites, avant de terminer leur marche pédestre par une parade au Camp Tshatshi.

Signalons que près de 5000 éléments de la GR ont marché avec leurs matériels de combat sur les grandes artères de la ville de Kinshasa.

Christian Okende
Politico

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici