Le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) Augustin Kabuya n’est pas allé par le dos de la cuillère pour répliquer aux propos tenus contre le parti présidentiel par la secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC) Eve Bazaiba.

En effet, la secrétaire générale du MLC avait taclé l’UDPS après sa marche du 9 juillet 2020 à Kinshasa contre l’entérinement de Ronsard Malonda par l’assemblée nationale comme président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

“En français on dit si on se bat pour le pouvoir, on marche pour arracher le pouvoir. Mais quand on est déjà au pouvoir, on continue à marcher ce que le pouvoir est ailleurs”, avait-elle déclaré à la presse.

En réaction, Augustin Kabuya a appelé Eve Bazaiba à démontrer sa capacité de mobilisation sur terrain au lieu, dit-il, de ne rester que sur les réseaux sociaux.

“Je pense que l’absence de Ève Bazaiba le 13 juillet a surpris beaucoup de personnes. Le président Jean-Pierre Bemba était avec tout le monde à Pascal, mais ma collègue Bazaiba Ève a disparu dans la nature. Bref, Ève Bazaiba est tout simplement déconnectée de la réalité, elle doit d’abord prouver sa capacité de mobilisation sur terrain en tant que secrétaire générale du MLC, au lieu d’être seulement dans les réseaux sociaux. Quand elle se montre incapable de remplir un petit truc comme UMK à Matonge, cela constitue un problème sérieux qu’elle doit absolument régler. Aujourd’hui, à l’UDPS nous sommes fiers d’avoir réussi toutes nos sorties populaires”, a déclaré Augustin Kabuya mardi 14 juillet dernier à la presse.

Contrairement à elle (Bazaiba ndlr), poursuit Kabuya, moi en ma qualité du secrétaire général de l’UDPS, le 09 Juillet je suis arrivé à la place échangeur en compagnie de la base pour attendre le président a.i, l’honorable Jean-Marc Kabund afin que nous marchions ensemble. Et, nous avons fait la marche de là jusqu’au Boulevard triomphal avant d’être repoussés par la police.

Augustin Kabuya a, en outre, rappelé à Eve Bazaiba, qu’en sa qualité du secrétaire général de l’UDPS, avec l’appui de la base du parti le 22 novembre 2019 à l’arrivée du président a.i Jean-Marc Kabund à Kinshasa après son voyage au Rwanda, ils ont réalisé “un exploit caractérisé par une marée humaine” de l’aéroport de N’djili jusqu’au siège du parti à Limete.

“Le 15 février, nous avons encore réalisé l’exploit en remplissant le stade des martyrs et tout récemment le 09 juillet, nous avons réussi à paralyser toute la République Démocratique du Congo.
Vous savez, sans les menaces du gouvernement à la veille de notre marche, on allait faire encore plus que ce que madame Bazaiba avait vu le 09 juillet”, a martelé le secrétaire général de l’UDPS.

En ce qui concerne la présence des cadres et militants du parti présidentiel dans la rue, Augustin Kabuya a invité Eve Bazaiba à se renseigner sur l’histoire du Congrès National Africain (ANC) parti au pouvoir en Afrique du Sud.

“Au sujet de notre présence dans la rue, qu’elle se renseigne auprès de l’ANC de l’Afrique du Sud qui a une histoire comme nous l’UDPS”, conclut le numéro deux du parti cher au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici