Écoutez cet article

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, “UDPS”, a réagi ce samedi 19 janvier 2019, suite à l’appel de l’Union Africaine relative à la suspension de la publication des résultats définitifs des élections de décembre 2018 en République Démocratique du Congo.

Tout en saluant l’initiative de solidarité africaine manifestée par l’UA à l’endroit de la population congolaise, Jean-Marc Kabund rappelle que la RDC est un pays souverain et ses institutions méritent un respect de la part de tous ses partenaires.

“L’UDPS/Tshisekedi fait observer à l’Union Africaine et aux autres partenaires de la RD Congo qu’il n’y a ni crise politique ni crise institutionnelle dans ce pays, la question de la contestation électorale trouvant sa source dans la constitution et les lois du pays, textes légaux qui règlent des conflits nés des élections, en l’espèce le contentieux des résultats de l’élection présidentielle qui relève de la compétence exclusive de la Cour Constitutionnelle de la République Démocratique du Congo”, a déclaré le secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund.

Pour rappel, les résultats provisoires de l’élection présidentielle publiés par la Commission Électorale Nationale Indépendante ont donné Félix Tshisekedii président de l’UDPS, vainqueur avec 38,57%.

Un résultat contesté par l’autre opposant congolais Martin Fayulu de LAMUKA qui revendique sa victoire avec 61% et a, à cet effet, introduit un recours en contestation à la Cour Constitutionnelle.

L’arrêt de la Haute Cour congolaise est attendu ce samedi 19 janvier aux alentours de 15h, heure de Kinshasa.

Jephté Kitsita

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici