L’actualité en RDC est dominée, entre autre, par l’exhortation faite par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi invitant les Congolais à la cohésion et l’unité nationale à l’occasion de la messe d’action de grâce célébrée le dimanche par le cardinal Fridolin Ambongo au stade des Martyrs.

L’Agence congolaise de presse (ACP) rapporte dans son bulletin de ce lundi que le Président Félix Tshisekedi a exhorté les Congolais, toutes tendances confondues, à la cohésion et l’unité nationale, dans son allocution, au cours de la messe d’actions de grâce célébrée dimanche, par le cardinal Fridolin Ambongo, au stade des Martyrs de la pentecôte. « J’exhorte également les uns et les autres à dépasser les clivages de tous ordres, les sentiments partisans et de mettre fin à toutes formes de diabolisation pour réussir ensemble cette sublime mission que Dieu nous a confiée… », a déclaré Félix Tshisekedi.

Dans le même registre, L’AVENIR rapporte que face aux défis de l’heure, « Tshisekedi et Ambongo prêchent la cohésion nationale ». « Il n’est pas normal dans ce contexte de communion, de sursaut de nationalisme, qu’il y ait encore certains de nos frères et de nos sœurs qui passent leurs temps à se quereller autour des futilités. En réalité, le peuple est fatigué des querelles politiciennes complètement inutiles. Le temps des querelles est révolu. Il y a de nouveaux responsables qui sont en charge. Et quand vous êtes en charge, ne passez pas votre temps à vous quereller inutilement autour des futilités », a lancé le cardinal Fridolin Ambongo.

AFRICANEWS constate au sujet du 1er vice-président de l’Assemblée nationale, que ceux qui l’ont porté au perchoir grâce à leur vote majoritaire lui exigent des excuses. « Kabund acculé dans les cordes », titre le confrère. Dans une déclaration rendue publique le week-end, les députés FCC réprouvent et condamnent fermement les propos du 1er vice-président de l’Assemblée nationale Jean Marc Kabund en date du 12 novembre 2019, propos qui, selon eux, sont de nature à troubler la paix sociale et la stabilité chèrement acquises au prix de nombreux sacrifices dont la coalition FCC-CACH est la pierre angulaire ». Ils rappellent que les signatures de 50 élus suffisent pour faire tomber un membre du Bureau par motion.

FORUM DES AS fait état de détournement de 650 millions Usd par le gouvernement Tshibala. C’est le député national Christian Mwando qui l’a révélé au cours de la plénière de l’Assemblée nationale du samedi 16 novembre, consacrée à l’examen et analyse du projet de loi de reddition des comptes pour l’exercice 2018.

LE POTENTIEL annonce que la RDC et le FMI sont parvenus à un accord pour un programme de référence de 6 mois. En effet, après environ une semaine d’intenses discussions, le gouvernement de la RDC et Fonds monétaire international (FMI) sont parvenus enfin à un accord. Il s’agit de la mise en œuvre d’un programme transitoire, dit programme de référence, de xix mois, censé courir de janvier à mai 2020, assorti d’un apport de 350 millions Usd au titre de la Facilité de crédit rapide (FCR).

St Théodore Ngangu Ilenda

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici