Ecoutez cet article

« Nous annonçons d’ores et déjà que lundi 22 novembre, il y aura sit-in devant la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa ainsi que devant tous les bureaux de la CENI dans chaque province et dans chaque territoire », lit-on, dans un communiqué conjoint du secrétaire général de MILAPRO (laïcs protestants) Jeef Pambi et du président du CALCC, Jean-Bosco Lalo.

Hormis cette manifestation, le bloc patriotique indique que « le samedi 27 novembre, il y aura une marche pacifique (projetée) sur toute l’étendue de la RDC. À Kinshasa, le point de chute de la marche est le palais du peuple ».

Extension des revendications

« Nous demandons au gouvernement en place de se ressaisir en privilégiant l’intérêt supérieur du peuple, par l’annulation de la mise en place illégale et irrégulière du bureau ainsi que de la plénière de la CENI, la suppression pure et simple du RAM, la résolution des problèmes d’éducation de nos enfants et l’arrêt définitif de l’insécurité généralisée ayant entraîné le massacre des milliers de Congolais dans l’Est du pays. Faute de quoi, nous, CALCC et MILAPRO, allons intensifier indéfiniment des actions pacifiques par tous les moyens légaux et légitimes, notamment les marches les villes mortes, la désobéissance civile et le sit-in », mettent-ils en garde.

Décès d’un manifestant

Enfin, les 2 mouvements laïcs protestant et catholique déplorent et condamnent « fermement la mort de Monsieur Musoga Kikobya, secrétaire général adjoint et porte-parole du parti politique API, décédé ce mardi 16 novembre 2021 à 4 heures du matin à l’hôpital Saint-Joseph de Brikin, des suites des coups et blessures des agresseurs non encore clairement identifiés ».

Raison pour laquelle « nous exigeons une enquête sérieuse pour identifier les auteurs » de ce meurtre.

Éric Lukoki
Top Congo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici