Ecoutez cet article

Les récents revers subis par le M23 aux prises avec les FARDC lors des derniers affrontements dans l’Est de la RDC laissent des profonds stigmates.

Cependant, la tournure que vient de prendre le dernier développement de la crise poussent à bout le M23 qui semble privilégier l’option du dialogue.

Dans un communiqué officiel du M23 daté du 03 juin, le porte parole de ce mouvement, le Major Willy Ngoma annonce « une attaque imminente des FARDC contre le M23. »

« Les FARDC se préparent à lancer des attaques imminentes contre les positions du M23 dès les prochaines heures. La préparation de cette offensive de plusieurs jours est arrivée à son terme.

Plusieurs troupes et de nouveaux équipements provenant de différentes zones de défense ont été récemment amenés en

première ligne pour une nouvelle attaque des FARDC, appuyée par plusieurs combattants des forces armées locales et groupes armés étrangers. Il s’agit notamment des FDLR-FOCA, sous le commandement du Colonel RUHINDA, qui sont affectés à la ligne de front MWARO en route vers KASIZA, tandis que les combattants NYATURA menés par Jean-Marie

portant des uniformes ICCN sont déployés sur la ligne de front avancée de BIKENKE. »

Fort de ce constat, le porte parole du M23 indiqué que son mouvement prend à témoin la communauté nationale et internationale pour

cette énième initiative de guerre des FARDC contre le M23, malgré les recommandations des États membres du Conseil de sécurité des Nations unies appelant à unela fin de la guerre et la reprise du dialogue de Nairobi initié par le Conclave des chefs

d’État de la Communauté de l’Afrique de l’Est, un dialogue dans lequel le M23 a entièrement souscrit.

« Le Mouvement M23, atteste et réaffirme qu’il n’y a pas de solution militaire à ses revendications, seulement un dialogue sans restriction abordant les causes profondes du conflit, qui permettrait d’extraire des solutions qui conduira à la fin définitive du conflit. Avec la guerre, nous aurons certainement un vainqueur et un perdant, mais cela ne fera que retarder LA SOLUTION APPROPRIÉE comme cela a été démontré au cours des dernières décennies.

En l’état, notre Mouvement, le M23, doit donc tenir ses positions et protéger son personnel », conclut ce communiqué.

Stella Ungaro
Opinion Info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici