Ecoutez cet article

Hector Cuper et son staff technique ont décidé de faire appel aux services de Théo Bongonda. L’ailier du RCK Genk (Jupiler Pro League) a longtemps écarté la possibilité de jouer pour la RDC. À 26 ans, le natif de Charleroi s’est fait une raison : il jouera pour la RDC.

Flamboyant lors de ses années au Celta Vigo, entre 2014 et 2018, il espérait jouer pour les Diables rouges de la Belgique. Pendant 3 ans, de 2014 à 2017, il avait déjà représenté la Belgique pour les U19 et les U21 (12 matchs) lors des compétitions officielles. Roberto Martinez ne faisant pas appel à ses services, il les offrira à ses origines. À l’aube de matchs de barrages pour la Coupe du Monde 2022, voici ce que peut apporter l’attaquant à la sélection nationale.

Son expérience

Du haut de sa vingtaine révolue, Bongonda compte déjà plus de 275 matchs au plus haut niveau européen. Ses passages au Celta Vigo (Espagne, 61 matchs), à Trabzonspor en Super Lig (Turquie) et surtout son expérience en Belgique (Zulte-Waregem et Genk, 126 matchs) viendront apporter un plus au groupe homogène d’Hector Cuper.

« J’ai un parcours atypique qui m’a formé en tant qu’homme et footballeur, » déclarait-il il y a moins d’un an. Un parcours dont il est « fier » malgré quelques ratés, notamment son court passage en Turquie.

S’il va découvrir une sélection A senior pour la première fois, Théo compte plusieurs matchs au niveau des compétitions européennes. Avec Celta Vigo, il a participé à la Ligue Europa et à la Ligue des Champions de l’UEFA avec Genk cette saison. Avec la Belgique, ses expériences avec les U17 et U21 lui ont laissé l’envie de découvrir plus, ce que ne lui a jamais offert Martinez qui voulait qu’il « attende ». Pour un joueur de 25 ans, parmi les capitaines de Genk, c’est déjà un sacré parcours.

Ses qualités

Le natif de Charleroi sait utiliser ses jambes pour autre chose que voyager. Entre ses passages dans trois pays européens, il a surtout inscrit une bagatelle de 62 buts, dont la moitié, 31, sur les trois dernières années. Cette saison, il compte déjà 28 matchs (toutes compétitions confondues) pour 7 buts en Jupiler Pro et deux passes décisives. Il a joué contre les meilleurs clubs européens : Barcelone, Real Madrid, Atletico,

Zinedine Zidane, à l’époque entraineur du Real dira de Théo qu’il était « un très bon joueurs », dès 2016, suite à une belle performance face à son équipe.

Cuper peut l’utiliser sur plusieurs secteurs du front de l’attaque en pointe, en compagnie de Cédric Bakambu ou sur les côtés. Celui que Transfertmarkt évalue à 9 millions d’euros peut dépanner sur tous les postes de l’attaque, même si le côté gauche reste celui de sa prédilection. Lors de ses passages en Espagne et en Turquie, il a joué pendant quelques matchs en milieu offensif. Ses dribbles chaloupés et sa qualité intrinsèque balle au pied seront complémentaires aux attaquants de la tanière.

Son franc-parler

« J’ai choisi la RDC parce qu’elle a besoin de moi plus que la Belgique » a récemment expliqué le joueur. Dans la presse, certains observateurs critiquent le timing de sa venue, la RDC va disputer les barrages de la Coupe du Monde 2022 en mars. Pour le joueur, il n’en est pas question. « Si la RDC ne se qualifie pas, je ne vais pas arrêter de venir », affirme l’ailier connu pour son franc-parler. « Je n’ai jamais vu un joueur avec mon style de jeu en Belgique », assume-t-il, « je suis quelqu’un qui dit toujours ce qu’il pense même si parfois ça ne se passe pas bien. »

À Manama, où il se trouve avec le reste du groupe, Bongonda s’est vite mis dans le rythme. Bizutage au son de la rumba dans une ambiance bonne enfant avec Mukoko Amale, le néo international montre les signes de celui qui veut très vite s’acclimater. « Malgré tous les hauts et les bas dans ma carrière, j’ai une force de caractère », résume l’enfant terrible du football belge, « je ne suis pas un exemple, je joue juste au football ».

Iragi Elisha
Footrdc

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici