Ecoutez cet article

Les autorités angolaises rapportent que les deux militaires rwandais arrêtés sur le sol congolais ont été libérés et remis aux autorités du Rwanda. L’opération s’est déroulée mercredi dernier, précise l’agence de presse angolaise qui ajoute que cela a été rendu possible grâce à la médiation de João Lourenço.

Les deux grandes annonces faites à l’issue du tête-à-tête Lourenço-Tshisekedi étaient notamment l’acceptation par Kinshasa de libérer ces deux militaires mais aussi le principe d’une rencontre Tshisekedi-Kagame pour tenter de baisser la tension entre Kinshasa et Kigali.

« Les deux soldats de l’armée rwandaise sont arrivés mercredi à Luanda, en provenance de Kinshasa, en RDC, et sont repartis peu après vers leur pays, en liberté », ajoute l’agence de presse angolaise.

La même source renseigne que grâce à cette médiation opérée par le président angolais, Docteur Patrick Bala, membre de l’Union sacrée au Nord-Kivu, a été libéré ce jeudi dernier, environ une semaine après son arrestation à Gisenyi (Rwanda) où il habite.

En dépit de ces libérations, la tension militaire et diplomatique ne baisse pas entre Kinshasa et Kigali. Et les efforts de dialogue entamés depuis plus d’une semaine ne semblent pas porter des fruits, du moins jusque-là. Juang Xia, Envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la région des Grands Lacs, s’est rendu la semaine dernière à Goma et à Kigali. João Lourenço, médiateur désigné par l’UA, espère toujours une rencontre entre Paul Kagame et Félix Tshisekedi.

Actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici